Comment employer les pinces et les tournevis

L’entretien et la réparation d’une automobile passent obligatoirement par l’emploi d’un certain nombre d’outils. Dans le cas de serrage ou desserrage, les pinces et les tournevis jouent un rôle important d’où la nécessité de savoir les employer.

Les pinces

Outils polyvalents, les pinces permettent le serrage temporaire des pièces soit pour les maintenir, soit pour serrer ou desserrer boulons et écrous.

La pince universelle

Une pince universelle

Une pince universelle

Dotée de 2 mâchoires plates parallèles prolongeant des poignées cintrées, généralement gaînées de matière plastique antidérapante, la pince universelle assure également la coupe des fils et câbles de petite section.

D’un usage polyvalent, elle ne doit pas être utilisée pour le serrage et le desserrage des écrous et boulons qu’en dernier recours. Ses mâchoires n’étant parallèles que lorsque la pince est complètement fermée.

La pince multiprise ou bricoc

Elle bénéficie de mâchoires dont la position de l’axe est réglable permettant ainsi une ouverture variable. Ses poignées sont à la fois plus longues et plus droites que celles de la pince universelle d’où un couple de serrage supérieur.

Ses mâchoires courbes (d’où son nom de “bricoc”) à plats d’extrémité possèdent des faces fortement striées. Elles ne peuvent être disposées parallèlement, par réglage de l’ouverture. Leurs stries risquent de rayer fortement les pièces à serrer, ce qui limite l’intérêt de l’outil.

La pince étau

Une pince étau

Une pince étau

Elle tient à la fois de la pince universelle et de la pince multiprise, mais présente surtout l’avantage de rester serrée si on le souhaite après qu’on ait relâché la pression sur les branches. Véritable petit étau portatif ouvrant jusqu’à 40 mm pour les modèles standards.

Elle ne doit pas être utilisée que pour le maintien et le serrage temporaire des pièces entre elles, mais ne saurait servir au serrage et au desserrage des écrous et boulons. Ses mâchoires striées, risquent également de marquer les pièces en cas de serrage excessif.

Les autres types de pince

Il faudrait ajouter à cette panoplie les 4 autres types de pince dont :

  • les pinces classiques
  • les pinces coupantes
  • les pinces plates à long bec
  • les pinces à circlips

Les tournevis

Si dans une voiture, une large part des assemblages s’effectue par boulonnage, de nombreuses pièces sont également rendues solidaires par de simples vis. C’est en particulier, souvent le cas lorsque le support est de la tôle, les vis permettant dans ce cas, un assemblage rapide et solide.

Utilisation d'un tournevis à impact

Utilisation d’un tournevis à impact

Les tournevis classiques

Ils se différencient par la forme et la matière de leur lame (ronde, carrée ou baïonnette), mais surtout par le profil et la largeur de leur extrémité, qui correspond à l’empreinte de la vis.

Si en menuiserie, on utilise surtout des vis à tête fendue, en mécanique, on retient essentiellement les vis à empreinte cruciforme, qui permettent un serrage plus précis et meilleur.

On trouve 3 types d’empreintes cruciformes dont :

  • Standard
  • Philips
  • Pozidriv

N’utilisez toujours que le tournevis correspondant exactement à l’empreinte de la vis.

Les tournevis à impact

On désigne ainsi un tournevis spécial intégrant dans son manche un dispositif permettant de convertir l’impact d’un marteau en couple de rotation. Ce couple est nettement supérieur à celui sue l’on peut obtenir par simple rotation du manche d’un tournevis traditionnel.

Ce qui le destine surtout au desserrage des vis particulièrement bloquées. Il reçoit différentes têtes correspondant aux tailles et aux empreintes de vis normalisées.

Il faut aussi évoquer les tournevis à lames multiples et interchangeables, les tournevis automatiques (il suffit de pousser sur le manche pour convertir cette poussée de rotation) et les tournevis à lame flexible nécessaires pour le vis d’accès difficile.

Ajouter un commentaire