Comment extraire une vis ou un goujon cassés

Il arrive malheureusement qu’en voulant desserrer une vis ou un écrou grippé (ou à l’inverse en serrant trop fort) ces pièces cassent.

Dans ce cas, pour extraire la partie vissée restante, il est souvent nécessaire de déposer la pièce ou l’élément qui était à assembler. Plusieurs cas peuvent alors se présenter :

Extraction d'un goujon cassé

Extraction d’un goujon cassé

Généralités

Une partie du goujon dépasse

C’est le cas le plus simple puisque vous pourrez :

  • soit pratiquer un trait universel dans le “moignon” de métal pour le dévisser avec un fort tournevis
  • soit desserrer le morceau de goujon avec une pince-étau fortement serrée

Le goujon est cassé à ras

  • A l’aide d’un petit bédane bien affûté, opérez une légère saignée sur le diamètre de la vis à extraire
  • Prenez un soin tout particulier à cette opération ; ne dérapez pas car vous risqueriez d’entamer le métal autour du goujon (maladresse qui aurait pour conséquence de “freiner” la pièce à extraire
  • Utilisez ensuite un tournevis pour le dévissage

Si la première tentative n’est pas fructueuse, il faut percer pour extraire le goujon.

Utilisation d’un extracteur

La solution la plus courante consiste à faire un trou pour y loger un extracteur du type “queue de cochon” :

  • à l’aide d’un pointeau (bien affûté), marquez fermement le centre du goujon
  • utilisez un foret dont le diamètre est environ des 2/3 de celui  du goujon à percer
  • percez verticalement
  • retirez tous les copeaux métalliques et choisissez l’extracteur (queue de cochon) correspondant au trou percé

Les extracteurs “américains” sont présentés en coffrant, comprenant :

  • un jeu de foret spécial, de différents diamètres
  • un jeu de guide pour maintenir le foret au moment du perçage
  • un jeu d’extracteurs
  • un jeu de manchons (écrou) à 6 pans pour prise de clé de fourche
Tournevis à choc

Tournevis à choc

La technique d’utilisation en est la suivante :

  • après avoir choisi le diamètre du foret correspondant au goujon, percez celui-ci
  • emmanchez à fond l’extracteur correspondant à l’aide d’un marteau
  • glissez le manchon (écrou) sur l’extracteur et desserrez l’ensemble
  • choisissez un foret de diamètre inférieur à la fois à celui du goujon et à celui de l’extracteur

Extraction sans extracteur

Si vous ne disposez pas d’extracteur, l’opération est plus délicate mais pas impossible. Il vous faudra percer avec un foret plus gros, de telle manière qu’il enlève le “noyau” du goujon, ne laissant que les filets.

Il est ensuite possible d’extraire ce qui reste dans le filetage. Cette opération est assez minutieuse, sa réussite dépendant de la précision avec laquelle vous aurez “pointé” au centre du goujon.

Il est souvent nécessaire, après cette opération, de passer un taraud pour refaire le filetage.

Ajouter un commentaire