Les 3 types de carrosserie

La carrosserie qui est un ensemble séparé du châssis est boulonnée sur celui-ci avec interposition des cales d’épaisseurs en caoutchouc. C’est la technique employée jusqu’à la fabrication des carrosseries autoporteuses. Elle l’est encore pour les poids lourds et pour les voitures dont les carrosseries sont en matière plastique résine polyester-fibre de verre ou plastique thermo-formable.

Carrosserie à châssis plate-forme

Carrosserie à châssis plate-forme

Carrosserie à châssis plate-forme

Le châssis permet de répartir le poids de l’ensemble sur les 4 roues, d’ absorber les chocs et les vibrations. Il doit pour cela être à la fois solide, rigide, inflexible et léger. Son centre de gravité doit être bas. les longerons ou brancards sont d’ une seule pièce. Ils reçoivent l’ ensemble des organes mécaniques.

En général, le châssis a 2 formes classiques : la forme cadre ou la forme à poutre centrale ; mais certaines voitures modernes adaptent une structure “cadre plancher” ou “plate-forme”.

Dans cette technique, la conception se rapproche de celle du châssis séparé. La plate-forme porteuse est constituée par un châssis allégé  et par le ou les planchers, assemblés avec soudure par points. Elle forme une base très rigide portant les organes mécaniques, comme c’est le cas pour le châssis.

Carrosserie autoporteuse

Carrosserie autoporteuse

Carrosserie autoporteuse

La préférence pour la carrosserie autoporteuse se manifeste surtout pour les modèles de grandes séries. Elle est moins coûteuse, plus légère, plus stable et plus souple.

L’infrastructure, formée par des longerons et des traverses du type caisson, est intégrée totalement par soudage dans la carrosserie proprement dite de façon à former une plateforme solide où viennent se fixer les éléments mécaniques tels que : moteur, train avant et arrière, suspension et amortisseurs, boîte de vitesses et pont arrière, etc.

Pour ce type de carrosserie, le nombre d’ éléments démontables est réduit au minimum : ce sont généralement les portes, le couvercle de coffre et le capot moteur. Tous les autres éléments sont assemblés par soudage. Un châssis allégé est intégré au plancher.

Toutes les parties constituées de la carrosserie participent à la résistance de l’ensemble qui forme une sorte de poutre rigide, d’ un seul tenant.

Carrosseries en matière plastique

Carrosserie en matière plastique

Carrosserie en matière plastique

Les carrosseries en matière plastique stratifié ont une armature en fibre de verre imprégnée d’ une résine polyester thermodurcissable. Le polyester de par sa conception peut résister à un choc léger sans se détériorer. Il plie sous la force de percussion puis revient à sa forme initiale.

Malgré tout, sous l’ effet d’un choc violent, et si la limite élastique est dépassée, il se produit des crevasses, des craquelures et même un morcellement de la partie accidentée.

Ajouter un commentaire