3 méthodes d’entretien de la carrosserie

L’état extérieur de votre voiture est un véritable “signe extérieur” de votre personnalité, au même titre que votre habillement. De plus, il participe étroitement à la cote que conservera le véhicule au fil des ans.

On entend souvent parler de la finesse de la tôle, de la prétendue mauvaise qualité de la peinture et de la protection anti-corrosion. Pourtant, jamais les voitures de grandes séries n’ont été aussi soignées dans ces domaines. En fait, c’est le plus souvent l’automobiliste lui-même qui est peu soigneux, qui entretient mal la carrosserie en laissant, par exemple, se développer des points de rouille faciles à circonvenir.

Voici donc les méthodes d’entretien de la carrosserie :

Nettoyage de l’extérieur d’une carrosserie

Principe

Il faut laver souvent l’extérieur d’une automobile pour que son aspect reste beau et brillant.

En effet, les agents chimiques enfermés dans la boue, les émanations provenant des retombées industrielles et organiques sont autant d’éléments qui attaquent et oxydent les surfaces laquées et les éléments chromés.

De plus, les substances répandues en période hivernale, pour faire fondre le verglas et la neige sont autant de facteurs qui attaquent la carrosserie.

Dans ce cas précis, rincez au jet dès qu’un rayon de soleil apparaît, les parties inférieures de la carrosserie, bas de caisse, entrées de porte, passage de roues, les pare-chocs et la calandre.

Utilisation d'une peau de chamois

Utilisation d’une peau de chamois

L’été, ne laissez pas le goudron sur la carrosserie ; enlevez-le avec un solvant doux (il existe des produits spéciaux).

Attention : n’utilisez jamais un chiffon sec pour essuyer la carrosserie : les infimes grains de poussière ou de terre se trouvant sur la peinture, ont le même effet qu’une étoile émeri lorsqu’on les frotte à sec.

Méthode et matériel de lavage

Bien que la technique de lavage soit élémentaire, certaines précautions s’imposent :

  • ne lavez jamais le véhicule au soleil ou qui vient d’y être exposé. Pour un bon résultat, le travail sur une carrosserie froide et à l’ombre
  • n’utilisez que de l’eau froide, ou éventuellement tiède
  • choisissez correctement le détergent

Un produit qui lave et lustre en même temps peut parfois réserver des surprises. Il existe des produits ménagers qui suffisent amplement pour ce genre d’opérations.

Pour laver une carrosserie, on utilise de préférence une éponge ou un gant de lavage avec un seau d’eau. Un jet avec éventuellement une brosse à son extrémité est cependant préférable :

  • aspergez d’abord d’eau claire l’ensemble de la carrosserie, puis utilisez un détergent. Cette méthode permet d’abord de ramollir la boue accumulée
  • savonnez la carrosserie en commençant par le haut et en terminant par les roues, qui sont généralement les parties les plus sales.
  • rincez à l’eau claire et essuyez avec une peau de chamois

N’oubliez surtout pas de nettoyer et de sécher les encadrements intérieurs des portes, toute rétention d’eau à ce niveau peut entraîner de la corrosion.

Profitez du lavage pour passer également la peau de chamois sur l’intérieur des glaces et sur votre planche de bord.

Attention : en règle générale, n’utilisez jamais de polish ou de “brillanteur” à base de silicone. La seule présence de silicone peut provoquer, lors d’une retouche de peinture, un refus de cette dernière.

La seule solution, dans ce cas, serait de poncer l’élément à repeindre.

A propos de traces de silicone sur le pare-brise ou les glaces, signalons que l’ammoniaque les enlève parfaitement.

Pour les traces de goudron, utilisez un produit spécial, vendu en bombe aérosol, ou tout simplement un chiffon imbibé de white-spirit.

Nettoyage des pare-chocs en plastique

Nettoyage du pare-choc en plastique

Nettoyage du pare-choc en plastique

Du fait de leur construction : plastique avec aspect de surface granité, le nettoyage des pare-chocs s’avère difficile avec les procédés classiques. On utilise donc ici des produits spéciaux, rénovant la matière plastique :

  • pulvérisez le rénovateur sur le pare-chocs
  • suivant le degré d’encrassement du pare-chocs, le produit peut être dilué avec de l’eau jusqu’à 5 fois son volume
  • laissez agir 5 mn
  • avec une éponge synthétique imprégnée d’eau, frottez le pare-chocs
  • rincez à l’eau claire

Nettoyage des garnitures intérieures

On trouve dans la fabrication des garnissages pour automobiles, 3 sortes de manière :

  • les tissus unis (drap) ou à motifs : fabriqués avec des fibres naturelles ou synthétiques
  • le cuir véritable : réservé dans bien des cas aux voitures haut de gamme ou éventuellement proposé en option
  • les tissus traités et plastifiés (vinyle ou nylon)

Leur nettoyage peut faire appel à différents moyens :

  • une petite brosse à habits ou un aspirateur
  • des nettoyeurs liquides plus ou moins volatils
  • des détergents bien dosés
  • des savons neutres, non alcalins

Attention : certains nettoyeurs volatils sont toxiques. N’utilisez des solvants volatils que dans des endroits bien aérés et, en particulier, en laissant les portes du véhicule ouvertes.

Effectuez l’opération en plusieurs étapes pour éviter de respirer de façon continue les vapeurs dégagées.

Nettoyage des tissus

Avant de commencer le travail, déterminez avec autant de précision que possible la nature de la tache.

Utilisation de nettoyeurs volatils

  • enlevez toutes les particules de saleté et de poussières à la brosse
  • imbibez un chiffon propre avec un nettoyant
  • frottez la zone tachée suivant un sens spiroïdal ; partez de l’extérieur pour aller vers le centre
  • imbibez la tache avec du nettoyant volatil avec un buvard propre, séchez la zone tachée

Attention : n’appliquez jamais trop de solvant. Une saturation du tissu demanderait un temps très long de séchage et de plus, le résultat pourrait être contraire à l’effet recherché.

Produits détergents

  • préparez une solution de détergent dans un récipient contenant de l’eau tiède
  • faites mousser le détergent
  • humidifiez le tissu à l’eau tiède
  • frottez la tache, avec de la mousse, et cela jusqu’à disparition de celle-ci
  • enlevez la mousse avec un chiffon propre et humide ; on peut utiliser un aspirateur

Attention : Évitez d’utiliser des solutions aqueuses, du savon de blanchissage ou des lessives. Ces produits ont tendance à affaiblir les tissus et à modifier leur couleur

Nettoyage du cuir ou des similis

L’entretien du cuir et des similis est relativement simple. Il faut essuyer de temps à autre les surfaces avec un chiffon sec.

Si la saleté s’accumule, utilisez un savon neutre avec de l’eau tiède. Bien essuyez pour retrouver une partie propre.

Nettoyage des taches caractérisées

Chewing-gum

  • Durcir le chewing-gum déposé avec un cube de glace et gratter les particules durcies avec un couteau
  • Parfois cette seule opération ne suffit pas, utilisez ensuite un nettoyeur volatil.
Utilisation d'un cube de glace avant de retirer la tache de chewing-gum

Utilisation d’un cube de glace avant de retirer la tache de chewing-gum

Bonbons

Enlevez les taches de bonbons avec de l’eau très chaude ; si la tache persiste, utilisez un nettoyeur volatil.

Pour le chocolat, les crèmes et les fruits, utilisez un savon doux et neutre. Rincez ensuite en frottant avec un chiffon trempé dans de l’eau froide.

Sang

  • N’utilisez jamais d’eau chaude ou de savon pour nettoyer les taches de sang
  • Frottez la tache avec un savon propre, imbibé d’eau froide ; poursuivez cette opération jusqu’à ce que plus rien ne sorte de la tache

Si cela ne suffit pas, utilisez un peu d’ammoniaque. Humidifiez la tache, attendez 1 mn et frottez celle-ci avec un chiffon trempé dans de l’eau claire.

Si la tache persiste toujours, vous pouvez utiliser aussi de l’amidon ou de la terre de sommière. Posez sur la tache de l’amidon en pâte ou de la terre de sommière et de l’eau froide, laissez sécher et brossez. La tache doit avoir disparu.

Taches de fruits, boissons gazeuses et glaces

Ce type de tache s’enlève facilement en utilisant de l’eau très chaude :

  • appliquez directement l’eau chaude sur la tache
  • frottez pour la faire disparaître

Vous pouvez également utiliser un nettoyant volatil ; mais en revanche, jamais de savon.

Un exemple de savon doux et neutre

Un exemple de savon doux et neutre

Vomissures

  • épongez au plus vite la vomissure avec un chiffon trempé dans de l’eau froide
  • nettoyez d’abord avec un savon doux et neutre et de l’eau tiède
  • frottez ensuite avec un chiffon propre trempé dans de l’eau froide

Si ayant effectué ces opérations, les taches persistent, utilisez un nettoyeur.

Taches de graisse ou d’huile

On peut enlever les taches de graisse et d’huile, en les frottant légèrement avec un chiffon propre imbibé d’un nettoyeur volatil :

  • appliquez sur la tache le nettoyant en partant de l’extérieur pour venir vers le centre.
  • séchez la tache à l’aide d’un buvard et cela jusqu’à disparition complète.

Ajouter un commentaire