Comment empêcher les travaux de bricolage d’abîmer vos mains

Pour les bricoleurs, leurs mains sont leur principal outil, mais ce qu’ils n’ont pas penser à faire c’est de les protéger. Ils ignorent sans doute que l’eczéma ou autres lésions cutanées sont presque toujours causés par une sensibilisation à des produits nocifs manipulés “mains nues”.

100 agressions par jour

Et pourtant, les mains de bricoleur, c’est cent fois par jour qu’elles sont agressées. Ce sont :

  • les parquets qu’il faut recouvrir d’une couche de vernis polyuréthane
  • les fissures du “mur ouest” à reboucher avec de l’enduit
  • les papiers de la chambre à fixer avec une colle cellulosique
  • les volets à poncer avec un produit abrasif et terriblement agressif
  • et puis quand vous ouvrez le capot de votre voiture, il y a tous vos contacts avec cambouis, essence, graisse, …

Produits chimiques, eau calcaire, dérivés du pétrole constituent pour les mains une érosion quotidienne. Peu à peu, l’épiderme perd son rôle protecteur, il se dégrade, d’abord superficiellement puis en profondeur, et alors le mal est plus difficile à soigner.

Des remèdes

Du gros sel

Du gros sel

Bien sûr, il existe certains remèdes, mais comme tout remède, ils interviennent trop tard, une fois que le mal est fait. Ce sont :

  • des bains de gros sel pour tonifier l’épiderme
  • l‘iris pour atténuer les rougeurs, etc
  • et puis, il y a les gants. Ils ont l’avantage de protéger les mains, amis le désavantage de les rendre gauches, malhabiles, … Et quand on doit effectuer un travail délicat, on finit toujours par les enlever.

Mieux vaut prévenir que guérir

Comme on peut le voir ces remèdes, et même les gants, sont insuffisants : les uns soignent sans protéger, les autres protègent mais laissent les mains malhabiles.

Et si les recherches se multiplient et s’approfondissent pour tout ce qui concerne le visage, il y a encore un parent pauvre de l’anatomie : les mains. Il existe des crèmes protectrices pour le visage, pas pour les mains. Ou plutôt, il n’en existait pas.

Atrix est la première crème pour les mains à effet préventif. C’est la seule à contenir à la fois des silicones et de la glycérine.

La crème Atrix

La crème Atrix

Une crème avec des silicones protecteurs

Voici comment agissent les silicones d’Atrix : ils recouvrent l’épiderme (partie superficielle de la peau) d’une couche protectrice qui forme sur vos mains un gant invisible, imperméable à l’eau mais perméable à l’air.

Ainsi, vos mains sont protégées et votre peau respire.

De la glycérine pour soigner

D’autre part, Atrix contient de la glycérine au pouvoir adoucissant.

Elle pénètre jusqu’au derme (partie profonde de la peau) pour le nourrir et l’hydrater.

Résultat : vos mains sont souples et belles.

Comment l’utiliser

Pour qu’Atrix soit vraiment efficace, il faut savoir s’en servir.

Une fois par jour n’est pas suffisant, vous devez utiliser Atrix :

  • avant tous vos travaux de bricolage
  • avant tous vos contacts avec de l’eau
  • les dérivés du pétrole
  • les produits chimiques

Vous pouvez oublier une fois, mais il est préférable de prendre une bonne habitude régulière.

Ajouter un commentaire